" />Le miel : beauté de la peau et aliment santé | Mon panier bio
Panier bio : comparez les distributeurs, trouver une AMAP
Mon panier bio, mon panier paysan
Où trouver un panier bio ?
Dénichez votre Amap, panier paysan, fermier de fruits et légumes de saison, viande, poisson... en circuit court

Le miel : beauté de la peau et aliment santé

0
Partagez !
Scoop.it

Le miel est un allié précieux pour tous les soins de la peau. Hydratant, nourrissant, régénérant et purifiant, il est apprécié par tous les types de peaux, qu’elles soient sèches, grasses ou matures. Ses atouts santé sont également nombreux, et ont de quoi déculpabiliser les plus gourmands !

Le miel côté beauté

Hydratation et douceur des peaux sèches

Le miel, ce n’est pas nouveau, c’est sucré. Les papilles s’en félicitent, la peau aussi, car les sucres (glucose et fructose) contenus dans le miel lui confèrent en effet des propriétés hydratantes. Appliqué en masque, le miel aide la peau à fixer les molécules d’eau, et la préserve ainsi du dessèchement. Il est aussi considéré comme un agent émollient : en d’autres termes, il adoucit la peau. Les peaux sensibles et les peaux sèches préfèreront les miels clairs.

Anti-âge naturel

Le miel (en particulier ceux qui sont de couleur foncée) est riche en flavonoïdes, de puissants antioxydants. Ces substances ont la capacité de piéger les radicaux libres et de protéger les cellules du vieillissement précoce. On attribue ainsi au miel des vertus anti-âge et protectrices. Pour la même raison, un masque au miel appliqué après une exposition solaire neutralise les effets nocifs des rayons ultra-violets (qui génèrent des radicaux libres).

Antiseptique et purifiant

Autre atout, le miel a aussi – voire surtout- des propriétés antiseptiques : il renferme de l’acide formique et des inhibines, qui sont autant d’antibiotiques naturels qui empêchent le développement des bactéries. Par ailleurs, son pH acide (entre 3,2 et 4,5) ainsi que sa teneur en sucre inhibent le développement des micro-organismes. Et comme il favorise la cicatrisation (en apportant à l’épiderme des acides aminés, des vitamines du groupe B et des minéraux biodisponibles, et donc facilement absorbés), il est réputé pour purifier et régénérer les peaux abîmées. Plaies, brûlures, crevasses, acné, psoriasis, eczéma : le miel est utilisé depuis des millénaires pour traiter ces troubles cutanés. Le miel noir est particulièrement recommandé en masque purifiant pour les peaux grasses. Ses propriétés nettoyantes sont également appréciées dans les démaquillants et les savons.

Impossible de parler du miel sans citer Ballot-Flurin, une marque française créée par un couple d’apiculteurs, qui a fait du miel et des autres produits de la ruche (gelée royale, propolis, pollen) les principaux actifs de ses soins. Cosmétique, compléments alimentaires et traitements apithérapiques, ces produits originaux sont vraiment à essayer.

Le miel côté santé

Diététique : une alternative au sucre

Le miel est une bonne alternative au sucre, qu’il s’agisse de sucre de canne ou de sucre de betterave (sucre blanc « classique »), pour plusieurs raisons :

  • Il renferme 25% de calories en moins par rapport au sucre, pour un pouvoir sucrant plus élevé ;
  • L’index glycémique du miel est un peu plus bas que celui du sucre (il reste cependant élevé, le miel est donc déconseillé aux diabétiques) ;
  • Le miel apporte des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments, ainsi que des acides aminés, alors que le sucre raffiné, lui, n’apporte que des calories vides. Le miel favoriserait aussi l’assimilation du calcium et du fer, et contribuerait donc à combler certaines carences (anémie, déminéralisation, défenses immunitaires faibles…).

Action thérapeutique : se soigner avec le miel ?

Tous les miels, qu’ils soient clairs ou foncés, liquides ou crémeux, ont des propriétés antiseptiques, cicatrisantes, expectorantes et antitussives.  Ils sont ainsi utilisés pour soigner en douceur –c’est le cas de le dire- de nombreux troubles digestifs, respiratoires ou cutanés. Certains miels présentent également des actions thérapeutiques plus ciblées en raison de leur composition spécifique.

Digestion

  • Gastroentérites, diarrhées infectieuses (miel de lavande) ;
  • Transit intestinal paresseux (miel d’acacia) ;
  • Drainage hépatique (miel de romarin), lithiases biliaires (miel de bruyère) ;
  • Ulcère à l’estomac ;
  • Digestion facilitée grâce à la présence d’amylases, des enzymes permettant la digestion de l’amidon…

Infections respiratoires, états grippaux

  • Infections respiratoires (miel de thym, d’eucalyptus, de lavande) ;
  • Toux convulsives, asthme (miel de sapin ou de lavande) ;
  • Maux de gorge, grippe, bronchite…

Et aussi…

  • Infections urinaires (miel d’oranger) ;
  • Stress, insomnie, nervosité (notamment le miel d’oranger et le miel de tilleul) ;
  • Troubles circulatoires (miel de châtaignier)…
10 août 2014 |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-spam, merci de répondre à la question ci-dessous... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.