" />Comment utiliser les huilles essentielles ?
Panier bio : comparez les distributeurs, trouver une AMAP
Mon panier bio, mon panier paysan
Où trouver un panier bio ?
Dénichez votre Amap, panier paysan, fermier de fruits et légumes de saison, viande, poisson... en circuit court

Huiles essentielles : comment les utiliser ?

0
Partagez !
Scoop.it

Les huiles essentielles peuvent s’utiliser de plusieurs manières : diffusion dans l’atmosphère, application cutanée, massage, bain aromatique, voie orale… Très concentrées, elles sont des outils thérapeutiques puissants, à utiliser avec parcimonie et prudence. Voici quelques conseils d’utilisation.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles pénètrent dans l’organisme aussi bien par la peau, par les poumons que par voie digestive. En aromathérapie, leurs modes d’utilisation sont nombreux, à adapter en fonction de l’effet recherché.

Usage externe et voie pulmonaire

Ces deux modes d’utilisation sont les plus sûrs, et les plus courants. Ils ne présentent que peu de contre-indications.

  • En massage, en friction, ou en application cutanée locale : mélangées à une huile végétale (jojoba, amande douce, noyaux d’abricots, etc.), et appliquées sur certains points « stratégiques » (colonne vertébrale, douleurs et contractures, zones réflexologiques, centres énergétiques, lésion cutanée, zone ciblée pour des soins de beauté…), les huiles essentielles pénètrent rapidement dans l’organisme.
  • Pour les cheveux, en rinçage capillaire : mélangées à de l’eau tiède, à raison de quelques gouttes d’HE dans un flacon, et appliquées sur l’ensemble de la chevelure et du cuir chevelu. Eviter le contact avec les yeux.
  • En bain aromatique : diluer au préalable un peu d’huile essentielle dans une huile végétale ou du savon liquide neutre, puis disperser ce mélange dans l’eau du bain.
  • Par voie pulmonaire : en diffusion dans l’atmosphère grâce à un diffuseur d’huile essentielle, ou en inhalation sèche (2 à 3 gouttes sur un mouchoir ou au creux du poignet, pour les HE non dermocaustiques) ou humide (5 à 10 gouttes dans un bol d’eau chaude, se couvrir la tête d’un linge et inspirer les vapeurs).

Usage interne

La voie orale est plus délicate, que la visée soit thérapeuthique ou gustative. Renseignez-vous bien avant de vous lancer.

  • Traitement par voie orale (une à trois gouttes d’HE diluées dans une cuillerée de miel ou d’huile végétale) : attention, ce mode de prise est à éviter en automédication, consultez un praticien de santé ou, au minimum, un guide d’aromathérapie.
  • En cuisine : quelques gouttes suffisent à parfumer un plat (sucré ou salé), ou une boisson. Afin d’être sûr d’utiliser une huile essentielle «comestible», choisissez parmi les essences de plantes condimentaires (estragon, basilic, etc) ou d’agrumes.

Utilisations dans la maison ou au jardin

On peut aussi utiliser les huiles essentielles par pulvérisation. Cet usage est à réserver à l’entretien de la maison, au jardin, ou aux animaux. Remplir d’eau un pulvérisateur ou un atomiseur propre, et ajouter quelques gouttes d’huile essentielle. Secouer et pulvériser dans une pièce, sur un oreiller, au jardin sur des fruits, des légumes ou des plantes, ou encore sur des animaux domestiques pour lutter contre les parasites et les maladies de peau.

Pourquoi utiliser des huiles essentielles ?

Les propriétés des huiles essentielles sont très nombreuses, qu’elles soient médicinales ou cosmétiques.

Elles peuvent agir sur la circulation sanguine et lymphatique (veinotoniques, drainantes, renforcement des capillaires…), le système nerveux (calmantes, toniques, équilibrantes…) ou digestif (nausées, digestions difficiles, troubles hépato-biliaires…).

Elles peuvent aussi être utilisées comme antiseptique ou antifongique, sur des plaies ou des lésions cutanées. Pour les voies respiratoires, elles s’avèrent aussi très utiles en cas d’infection (bactérienne ou virale, certaines HE étant de bons anti-viraux) : rhume, bronchite, angine, sinusite…

Elles peuvent avoir des effets anti-inflammatoires, antalgiques ou anesthésiants, ce qui rend leur utilisation intéressante en cas de douleurs articulaires, musculaires, ou de céphalées. Enfin, en cosmétique, on les utilise pour leur action bénéfique sur la qualité de la peau (cicatrisantes, tonifiantes, régulatrices, raffermissantes, purifiantes…).

Des produits extrêmement concentrés à utiliser avec précaution

L’usage des huiles essentielles est loin d’être anodin : il s’agit de produits très concentrés et extrêmement puissants. Utilisées de façon inadaptée, en continu, ou à trop forte dose, elles peuvent être toxiques. Il convient donc d’observer quelques précautions :

  • Ne pas les laisser à la portée des enfants.
  • Eviter de les appliquer pures sur la peau, mais plutôt les diluer dans une huile végétale.
  • Eviter le contact avec les yeux, les oreilles, les muqueuses.
  • Les utiliser avec parcimonie, et ne pas en faire un usage prolongé sans avis médical.
  • Consulter un aromathérapeute avant de les utiliser chez les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes souffrant d’asthme ou d’hypertension artérielle.
  • Risque d’allergie : avant d’utiliser une huile essentielle pour la première fois, faire un test de sensibilité dans le pli du coude. Cesser toute utilisation en cas d’apparition de symptômes d’allergie ou d’irritation.
  • Se laver les mains après avoir manipulé des huiles essentielles.
  • Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes (notamment les HE d’agrumes) : ne pas s’exposer au soleil après utilisation.
  • Certaines huiles essentielles ont un effet œstrogène-like (sauge sclarée, fenouil doux, anis vert…) : elles sont à éviter en cas de cancer hormono-dépendant.

D’une manière générale, il est conseillé de toujours suivre les indications et les dosages proposés par un bon manuel d’aromathérapie.

15 juin 2014 |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-spam, merci de répondre à la question ci-dessous... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.