" />Cosmétiques bio : les labels
Panier bio : comparez les distributeurs, trouver une AMAP
Mon panier bio, mon panier paysan
Où trouver un panier bio ?
Dénichez votre Amap, panier paysan, fermier de fruits et légumes de saison, viande, poisson... en circuit court

Reconnaître les produits cosmétiques bio : les labels

0
Partagez !
Scoop.it

Comment reconnaître un produit cosmétique biologique ou écologique ? Le bio, le naturel et le végétal sont à la mode, et les fabricants de cosmétique n’hésitent pas à jouer sur cette image. Pour autant, tous les produits cosmétiques dont l’étiquette laisse penser qu’ils sont naturels, végétaux ou bio, ne le sont pas forcément. Pour bien choisir, faites plutôt confiance aux labels : Cosmebio, Nature & Progrès, BDIH, ou encore le nouveau label Natrue.

Trois principaux types de certifications existent sur le marché des cosmétiques, avec des niveaux d’exigence variables :

  • Biologique (Nature&Progrès, AB) ;
  • Ecologique et biologique (Cosmebio, Natrue) ;
  • Ecologique (Cosmeco, BDIH).

Voici les principaux labels que l’on rencontre en France, du plus rigoureux (Nature&Progrès) aux moins sévères (BDIH et Cosmeco).

Charte Nature&Progrès : ingrédients végétaux 100% bio

Nature&Progrès est une association créée en 1964, regroupant des exploitants agricoles, des transformateurs, des fabricants de cosmétique, des distributeurs et des consommateurs. Elle prône une agriculture biologique, diversifiée, préservant le tissu économique rural et le savoir-faire paysan.

La charte Nature&Progrès est sans doute la plus rigoureuse. Son cahier des charges appliquable aux produits cosmétiques prévoit :

  • 100% des ingrédients végétaux sont certifiés AB, Demeter ou Nature&Progrès (donc bio).
  • Ingrédients interdits : produits d’origine animale (sauf miel, lait, oeufs…), produits de synthèse (additifs, dérivés du pétrole), OGM…

Label AB : ingrédients bio à 95% minimum

Le label AB garantit que 95% des ingrédients du produits sont bio. Il est très rare en cosmétique, puisqu’il ne certifie que les produits d’origine agricole (en cosmétique, il concerne donc principalement les huiles essentielles et les huiles végétales).

Label Cosmebio : naturel à 95%, bio à 10% minimum

Le label Cosmebio est, avec le logo Ecocert, le plus courant en cosmétique : à eux deux, ils concernent 95% des produits cosmétiques certifiés dans le monde.

Cosmebio est une association professionnelle française créée en 2000. Elle regroupe des fabricants, des laboratoires et des distributeurs de produits cosmétiques naturels. Les entreprises adhérentes sont contrôlées et certifiées par un organisme certificateur, Ecocert, qui vérifie qu’elles respectent la charte Ecocert. C’est cette charte Ecocert qui fixe les exigences pour la « cosmétique écologique et biologique certifiée ». Elle prévoit notamment :

  • 95% des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle,
  • Les 5% restants doivent appartenir à une liste d’ingrédients autorisés.

Et aussi :

  • 95% des ingrédients végétaux certifiables sont bio,
  • 10% au moins du total des ingrédients doit être bio.

Les entreprises peuvent être contrôlées par Ecocert et apposer le logo Ecocert sur leur produit sans pour autant adhérer à Cosmebio. Dans ce cas, elles ne peuvent pas utiliser le logo Cosmebio.

A noter que le pourcentage d’ingrédients bio est très variable selon les marques. Les fabricants les moins qualitatifs se limiteront aux 10% réglementaires, d’autres, plus impliqués, pourront aller jusqu’à 80, voire 100% d’ingrédients végétaux bio. Ces teneurs varient aussi en fonction de la nature du produit (shampooing, crème, huie de massage…).

Label Cosmeco: naturel à 95%, bio à 5% minimum

Le label Cosmeco (pour « cosmétique écologique certifiée ») est géré par l’association Cosmebio. Il est moins exigeant que le label Cosmebio, notamment en ce qui concerne la proportion d’ingrédients bio. Il est assez peu courant.

  • 95% des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle,
  • Les 5% restants doivent appartenir à une liste d’ingrédients autorisés.

Et par ailleurs,

  • 50% des ingrédients végétaux certifiables sont biologiques,
  • 5% au moins du total des ingrédients doit être bio.

Label allemand BDIH: exigences équivalentes à celles du Cosmeco français

Le BDIH est l’union fédérale allemande des entreprises industrielles et commerciales pour les médicaments, les produits diététiques, les compléments alimentaires et les soins corporels. Cette association a été créée en 1951, et la branche « cosmétique » existe depuis 1996. Le BDIH certifie des produits cosmétiques naturels fabriqués par une cinquantaine d’entreprises situées en Allemagne, en Suisse, en Belgique, en Autriche et aux Pays-bas. On le trouve donc sur les produits allemands (Logona, Lavera, Santé…).

Le cahier des charges du label BDIH est similaire à celui de Cosmeco, avec, entre autres, les critères suivants :

  • Ingrédients naturels, issus du règne végétal (OGM exclus) ou minéral.
  • Priorité aux produits végétaux de culture bio, mais sans minimum obligatoire (% libre en fonction de la disponibilité des matières premières). Seuls certains ingrédients d’origine végétale (huiles, extraits de plantes) doivent obligatoirement être bio. C’est ce point qui est souvent critiqué, considéré comme trop laxiste.
  • Pas d’ingrédients issus de la pétrochimie (paraffine, silicone), pas de conservateurs, parfums ou colorants de synthèse.
  • Bases lavantes et émulsifiants d’origine végétale.
  • Pas d’ingrédients d’origine animale sauf issus de l’animal vivant (miel, etc.).

Une liste positive mentionne 690 ingrédients autorisés (sur les 20.000 ingrédients répertoriés en cosmétique conventionnelle). Les composants ne figurant pas sur cette liste sont interdits.

Le dernier-né : le label Natrue

Ce label a été lancé par les pionniers de la cosmétique naturelle en Europe, essentiellement des entreprises allemandes et suisses comme Weleda, Dr Hauschka, ou Logona. Les premiers produits certifiés ont fait leur apparition début 2009 (notamment chez Weleda). L’originalité de ce label est de proposer 3 niveaux de certification.

  • Une étoile : cosmétique naturel.
  • Deux étoiles : cosmétique naturel partiellement biologique (70% des ingrédients d’origine végétale ou animale sont bio, teneurs élevées en substances naturelles non dénaturées).
  • Trois étoiles : cosmétique naturel et biologique (95% des ingrédients d’origine végétale ou animale sont bio, teneurs très élevées en substances naturelles non dénaturées).

Le label Natrue 3 étoiles est très difficile à obtenir, tant les contraintes sont importantes.

14 mai 2013 |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-spam, merci de répondre à la question ci-dessous... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.