" />EKO, le label bio néerlandais
Panier bio : comparez les distributeurs, trouver une AMAP
Mon panier bio, mon panier paysan
Où trouver un panier bio ?
Dénichez votre Amap, panier paysan, fermier de fruits et légumes de saison, viande, poisson... en circuit court

EKO, le label bio néerlandais

0
Partagez !
Scoop.it

EKO est l’écolabel de l’agriculture biologique des Pays-Bas. Il a été créé en 1985 par SKAL, un organisme de certification néerlandais. Le label concernait auparavant l’alimentation bio et le textile bio, mais depuis 2008, son référentiel textile est aligné sur celui de GOTS (Global Organic Textile Standard). On le retrouve sur tout type de produits alimentaires (huiles, farines, plats cuisinés, fruits et légumes…).

Son utilisation est volontaire pour tous les produits qui répondant aux critères du cahier des charges. Les contrôles sont réalisés par l’organisme fondateur du label, SKAL. Ils ne sont donc pas réalisés par un organisme indépendant du label mais tout de même indépendant de la marque du produit labellisé.

Les points clefs du cahier des charges

  • Le référentiel du label est similaire à l’écolabel européen de l’agriculture biologique. Il garantie donc des produits composés d’un minimum de 95% d’ingrédients issus d’un mode de production biologique et s’inscrit dans une approche respectueuse de l’environnement.
  • En ce qui concerne le textile, le label avait été créé par Control Union, autre organisme de certification néerlandais. Le logo n’est aujourd’hui plus présent sur le marché et le référentiel du label a disparu, laissant la place à GOTS, écolabel international des textiles biologiques. GOTS garantie des produits dont la matière première est issue de l’agriculture biologique et limite l’utilisation de certaines substances pour la transformation des fibres.

Avantages / Inconvénients

  • Le label est sur la même longueur d’onde que les écolabels bio européens. Il s’inscrit dans la lutte pour le développement durable en requérant un mode de production respectant l’équilibre naturel végétal et animal.
  • Mais comme ses semblables, son cahier des charges ne comporte aucun critère en matière de suivit du cycle de vie (emballage, transport, transformation, élimination…) ni de critères sociaux et économiques (conditions de travail, rémunération…) ou sanitaires (équilibre nutritionnel du produit fini…).
  • Bien que Néerlandais, l’écolabel peut également être aperçu dans des magasins français.

Pour plus d’information, visitez le site de skal.nl (anglais et néerlandais)

Liens utiles pour plus d’information sur le label EKO

14 octobre 2014 |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-spam, merci de répondre à la question ci-dessous... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.