Panier bio : comparez les distributeurs, trouver une AMAP
Mon panier bio, mon panier paysan
Où trouver un panier bio ?
Dénichez votre Amap, panier paysan, fermier de fruits et légumes de saison, viande, poisson... en circuit court

Strasbourg : Mission zéro pesticide !

0
Partagez !
Scoop.it

affiche zero pesticide à StrasbourgLa Communauté Urbaine de Strasbourg (CUS) a décidé de ne plus employer de pesticides pour l’entretien de ses parcs et jardins (et voiries) afin, entre autre, de préserver la nappe phréatique alsacienne, une des plus importantes ressource d’Europe !

La Ville et la Communauté urbaine de Strasbourg se sont engagées dans un programme ambitieux de suppression définitive de l’utilisation des produits phytosanitaires à l’échéance fin 2010. Les enjeux sont importants car il s’agit de préserver notre santé, d’éviter la dégradation de la nappe phréatique et de stimuler la biodiversité afin d’améliorer notre qualité de vie.

Les pesticides polluent l’eau, l’air et les sols

L’utilisation des pesticides fragilise notre écosystème en :

  • diminuant la qualité de l’air,
  • contaminant la nappe phréatique, notre source d’eau potable,
  • réduisant la fertilité des sols, ce qui atteint la faune, la flore et la biodiversité en général.

shema-pesticide

Une diffusion invisible

Seuls 10% des produits phytosanitaires atteignent leur cible. Le reste est disséminé dans l’environnement. Savez-vous qu’une seule goutte de pesticides suffit à polluer plusieurs centaines de milliers de litres d’eau ?

Les risques pour notre santé

On sait aujourd’hui que toute la chaîne du vivant est touchée par la toxicité de ces produits. Cette contamination passive bouleverse nos ressources alimentaires et conduit à une accumulation de substances chimiques dans l’organisme des animaux… et dans les nôtres !

Concrètement

L’utilisation de produits chimiques est remplacée par une meilleure gestion du monde végétal
Pour abandonner les pesticides, les services de la Ville et de la Communauté urbaine sont en train d’accomplir
une véritable révolution culturelle !
Faire de la mauvaise herbe une amie, réintroduire plus de nature en ville, tester les techniques alternatives au désherbage chimique… le chantier est en cours et progresse de jour en jour. C’est pourquoi il est essentiel d’expliquer la démarche de l’opération zéro pesticides pour que chacun puisse y adhérer, voire se l’approprier.

Les alternatives au désherbage chimique

Plusieurs techniques sont en test : des brosseuses mécaniques, des brûleurs à gaz, des appareils à vapeur ou à eau chaude…chacune a ses avantages et ses inconvénients qui se précisent au fil de leur utilisation.
En parallèle à ces méthodes, les aménagements et les pratiques sont adaptées pour réduire au maximum le désherbage : choix des plantes, mulching, paillage, prairies…

slogan-zero-pesticide

Convaincre les particuliers alsaciens de faire de même…

Vous aussi, jardinez sans pesticides !

Pour jardiner sans pesticides, il est conseillé quelques aménagements, sources de multiples bénéfices pour votre jardin… des abris à insectes, un point d’eau, des haies fleuries, des fleurs en toute saison…

  • Paillage : il limite fortement le développement des herbes folles et l’évaporation de l’eau. Vous pouvez utiliser des résidus de tontes séchés, des copeaux de bois, de la paille…
  • Désherbage : vous pouvez utiliser un couteau ou un sarcloir pour extirper les indésirables avec leurs racines. L’eau bouillante est aussi très efficace contre les plantes vivaces installées depuis longtemps.
  • Tonte : tondu à 6 ou 8 cm, votre gazon sera mieux enraciné et plus résistant à la sécheresse. Vous pouvez laisser s’installer les pâquerettes, les pissenlits… qui régaleront les abeilles butineuses.
  • Herbes : coquelicots, pissenlits, orties, bourrache, camomille… ces herbes sont indispensables pour la biodiversité et savoureuses dans vos plats cuisinés.
  • Potager : vous pouvez alterner les cultures en évitant de planter au même endroit deux espèces de la même famille, deux années de suite. Ainsi, vous éviterez les maladies et les attaques d’insectes.
  • Fruitiers : choisissez des variétés locales, souvent plus résistantes.

Une initiative à suivre !

Pour en savoir + et télécharger la plaquette d’information, RDV sur le site de la mairie de Strasbourg : www.strasbourg.eu

7 juillet 2009 |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mesure anti-spam, merci de répondre à la question ci-dessous... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>